Contrôles avant l'installation
Votre surface à recouvrir doit être sèche, plane et propre :

  • Sèche : inférieure à 3 % d’humidité (ne doit pas permettre de remontées d’humidité) 
  • Planéité : parfaite - propre : nettoyez le sol avec un balai ou un aspirateur 
  • Le support ne doit pas être friable.
  • Acclimatation favorable : laissez le parquet s’acclimater pendant 1 semaine avant la pose dans les conditions d’utilisation du parquet (chantier fermé et chauffé). Ce délai peut être raccourci à quelques jours si les cartons sont ouverts. La température ambiante doit être comprise entre 15° C à 25° C et l’hygrométrie entre 50 % et 65 %. Vous pouvez utiliser notre « HMBox » pour mesurer l’humidité de la chape avant l’installation du revêtement.

Pose en compression « sans clous, sans colle, ni vis ! »

Pour les surfaces jusqu'à 40 m² environ ou surface plus importante si parfaite maîtrise de l'hygrométrie et de la température.
Produits compatibles avec cette pose : Pavés de Paris® et Vieux Paris


1ère étape

Posez les plinthes avant d’installer les dalles, cela facilite le maintien du joint de compression. Choisissez des plinthes d’une épaisseur de 2 cm (1,5 cm min) pour le camoufler entièrement. Trouvez la bonne hauteur, positionnez la plinthe sur une de nos dalles en ajoutant l’épaisseur d’une carte de crédit, ainsi la dalle peut glisser sous la plinthe en cas de variation hygrométrique ou de température (ne pas pincer la dalle).

2ème étape
Déroulez le joint de compression à plat sous les plinthes.

3ème étape
Choisissez le pan de mur sur lequel vous allez démarrer la pose. Installez le long de ce mur la première dalle de chaque rangée en alternant dalle et demi-dalle. Cela permet de respecter le décalage joint de pierre. De chaque côté, laissez les rangées latérales « vides ».

4ème étape
Rangée par rangée, imbriquez les dalles les unes dans les autres jusqu’au mur opposé. Pour finir la pose, il vous suffira d’appuyer après la découpe sur l’avant-dernière dalle entière pour effectuer la compression (voir ci-dessous).

5ème étape
Découpez les dernières dalles si besoin pour combler les rangées latérales « vides », puis installez-les en compression comme vu ci-dessus.


Pose scratch : « Un vrai jeu d’enfant ! »

Installation scratch, pose amovible mur et sol, idéale pour l’événementiel et les planchers techniques.
Produits compatibles avec cette pose : Pavés de Paris®, Hexagonal, Vieux Paris et le 3D 

1ère étape
Appliquez la sous-couche adhésive au sol (veillez à ne pas emprisonner de bulles d’air en étirant bien la sous-couche). Marouflez en décollant le blister (comme la pose de papier peint).

2ème étape  
Posez les plinthes avant d’installer les dalles, cela facilite le maintien du joint de compression (pour ce type de pose, le joint de compression est fortement conseillé mais pas obligatoire). Choisissez des plinthes d’une épaisseur de 2 cm (1,5 cm min) pour le camoufler entièrement. Trouvez la bonne hauteur, positionnez la plinthe sur une de nos dalles en ajoutant l’épaisseur d’une carte de crédit, ainsi la dalle peut glisser sous la plinthe en cas de variation hygrométrique ou de température (ne pas pincer la dalle)

3ème étape
Déroulez le joint de compression à plat sous les plinthes (facultatif).

4ème étape
Choisissez le pan de mur sur lequel vous allez démarrer la pose. Installez le long de ce mur la première dalle de chaque rangée en alternant dalle et demi-dalle. Cela permet de respecter le décalage joint de pierre. De chaque côté, laissez la rangée latérale « vide ».

5ème étape
Rangée par rangée, imbriquez les dalles les unes dans les autres jusqu’au mur opposé grâce à la sous-couche adhésive. Pour finir la pose il vous suffira de scratcher la dernière dalle (rentrez en force) avec une légère compression.

6ème étape
Découpez les dernières dalles si besoin pour combler les rangées latérales « vides », puis installez-les en compression comme vu ci-dessus.



Pose collée par plots : « C’est rapide et économique ! »

300g/m² au lieu de 1 kg pour la pose en plein
Installation pour les surfaces importantes, mur et sol

Produits compatibles avec cette pose : Pavés de Paris®, Hexagonal, Vieux Paris et le 3D


1ère étape

Posez les plinthes avant d’installer les dalles, cela facilite le maintien du joint de compression (pour ce type de pose, le joint de compression est fortement conseillé mais pas obligatoire). Choisissez des plinthes d’une épaisseur de 2 cm (1,5 cm min) pour le camoufler entièrement. Trouvez la bonne hauteur, positionnez la plinthe sur une de nos dalles en ajoutant l’épaisseur d’une carte de crédit, ainsi la dalle peut glisser sous la plinthe en cas de variation hygrométrique ou de température (ne pas pincer la dalle).

2ème étape
Déroulez le joint de compression à plat sous les plinthes.

3ème étape
Choisissez le pan de mur sur lequel vous allez démarrer la pose. Installez le long de ce mur la première dalle de chaque rangée en alternant dalle et demi-dalle. Cela permet de respecter le décalage joint de pierre. De chaque côté, laissez la rangée latérale « vide ».

4ème étape
Avant l’assemblage, il vous suffira d’encoller les dalles en mettant une noisette de « colle Sika Adheflex » (polyuréthane mono-composant) dans les alvéoles (directement sur le bois). Rangée par rangée, imbriquez les dalles ainsi encollées, les unes dans les autres jusqu’au mur opposé en maintenant toujours la compression. Pour finir la pose, il vous suffira de coller l’avant-dernière dalle en exerçant une légère compression.

5ème étape
Découpez les dernières dalles si besoin pour combler les rangées latérales « vides », puis installez-les en compression comme vu ci-dessus.

Pose collée en plein 

Installation pour toutes les surfaces, mur et sol 
Produits compatibles avec cette pose : Médiéval, Renaissance, parquets traditionnels et contrecollés.


Préconisations
Plat :
planéité de 2 mm sous une règle de 2 m
Sec : l’humidité de la dalle doit être < à 3 %
Rigide et adhérent. 

La pièce dans laquelle le parquet est posé doit être chauffée, avec une température comprise entre 15° C et 25° C. L’hygrométrie de l’air ambiant est quant à elle comprise entre 45 % et 65 %. Lors du démarrage de la pose, ouvrez plusieurs colis afin de répartir harmonieusement les lames de parquet. Il est indispensable d’intégrer le phénomène de dilatation du bois. Ainsi, prévoyez un joint de dilatation le long des parois de 5 à 10 mm, de 15 mm minimum pour une pièce de plus de 8 m de largeur.


Différentes méthodes de pose collée
La pose collée en plein
C’est la méthode la plus courante. Il s’agit d’encoller le support par petites surfaces.

Appliquez la colle à l’aide d’une spatule crantée, par tranches successives de 30 cm d’épaisseur, avant de poser le parquet et éventuellement de le maroufler pour un parquet brut. Les supports compatibles : ciment, dalle de béton, aggloméré, vieux parquet rigide, carrelage adhérent et contreplaqué.

La pose collée au cordon
La pose collée au cordon est effectuée avec une colle polyuréthane. Des cordons de colle, perpendiculaires à la lame et espacés de 10 à 15 cm sont disposés de façon continue. C’est une méthode adaptée aux lames avec rainures et languettes. Elle est réalisable sur différents supports : ciment, dalle de béton, aggloméré, vieux parquet rigide, carrelage adhérent et contreplaqué.
Parquet brut : une fois votre parquet posé, patientez au minimum 3 à 4 jours pour que le bois se stabilise.
Parquet verni : au bout de 48 heures, vous pouvez utiliser la pièce parquetée.

Nouveau compte S'inscrire